Gestion bâtiment
Logo de marc l'artisan Marc l'artisan
19 avril 2018

acompte avance tresorerie commande achat materiaux chantiers artisans btp

 

Demander un acompte avant de démarrer un chantier est presque devenu une obligation.

D’une part cela permet de bloquer la commande vis à vis du client en installant une situation dès la signature du devis. Surtout cela sert à disposer d’une avance de trésorerie indispensable pour commander et régler les premiers matériaux, fournitures, locations et autres frais nécessaires au démarrage du chantier. L’acompte sécurise ainsi la trésorerie de l’entreprise qui évite ainsi de piocher dans ses « propres réserves » bien utiles pour d’autres choses.

Attention si le fait de demander un acompte reste optionnel, nous vous rappelons -au cas où vous en demandez un- qu’il est obligatoire de remettre au client une facture d’acompte

Voir l’article du blog facture d’acompte : une obligation à ne pas oublier.

 

Attention si le chantier dure dans le temps

En cas de chantier court, après l’acompte au devis, il est commun de réaliser une seule facture dès la fin du chantier. Cela permettra de solder les comptes, de couvrir rapidement le reste des frais et enfin de dégager la marge du chantier.

En revanche, si le chantier dure dans le temps, il est préférable de réaliser des situations de chantier et donc de facturer au fur et à mesure de l’avancement des travaux (un point à préciser et à valider lors de la signature avec le client, ou qui figurera dans le marché).

Dans ce cas, il y a souvent une confusion entre l’acompte et la première situation de chantier. En effet, le client peut se dire qu’il a déjà réglé cette première situation à travers le versement de l’acompte. Or, il s’agit bien de deux choses différentes. L’acompte ne couvrant pas la totalité des frais d’un chantier, l’entrepreneur risque vite de passer dans une balance négative s’il n’y prend pas garde...

 

Garder son avance dans toutes les situations

Pour conserver l’avance de l’acompte dans les situations de chantier, il est donc conseillé de le gérer au prorata de chaque situation, et donc d’en répartir une quote-part tout au long de l’avancement. Dans Batappli, cela se fait très simplement, d’un clic.

 

Ajouter une facture d'acompte

 

Par exemple, si l’acompte est fixé à 25% et s’il est établit qu’il y aura trois situations puis la facture bilan du chantier : la première situation sera de 25% auquel on déduira le quart de l’acompte. Ainsi, l’avance de l’acompte sera dans ce cas maintenue jusqu’à la fin du chantier, évitant ainsi de mettre en péril l’équilibre financier du chantier, et donc de l’entreprise.

 

Facture d'acompte

Inscrivez-vous pour une démonstration à distance de Batappli

Generated with MOOJ Proforms Basic Version 1.3
*
*