Informations légales
Marc l'artisan
25 janvier 2017

aides locale info subvention agence nationale pour information logement

 

Un financement possible jusqu'à 70% des travaux

Elles sont attribuées par les régions, les départements, par la commune et parfois, la communauté de communes, d’agglomération ou métropole. Ces aides locales peuvent le plus souvent être cumulées aux aides de l'État, mais elles restent soumises à un plafond de revenus. Il peut s’agir de «prêts bonifiés», de «subventions» ou de «chèques éco-primes». Toutes ces aides impliquent que le propriétaire ou occupant constitue un dossier et de nombreuses démarches préalables au projet, parfois plusieurs mois avant d’entreprendre les moindres travaux, au risque de ne pouvoir prétendre à la moindre aide. Côté demandeur (propriétaire ou locataire occupant), le projet nécessite généralement la réalisation d’une évaluation énergétique initiale. Ensuite, il s’agit de multiplier les devis sur de nombreux postes car il faut œuvrer sur un bouquet de travaux en vue de la validation, au terme des travaux, d’économies d’énergie. Celle-ci doit atteindre au moins 25%. Enfin, certaines aides peuvent ne concerner qu’un type d’équipement, par exemple l’installation d’un équipement solaire thermique...

Résultat : cette «chasse» aux aides prend beaucoup, beaucoup, de temps, mais elle peut financer jusqu’à 70% des travaux !

 

Il faut être partenaire du dispositif

Du côté des artisans, il y aura plutôt des réserves. D’abord, il est évidemment nécessaire d’être labélisé RGE, mais cela est valable pour toutes les aides proposées. Surtout, il faut être partenaire du dispositif en question. Souvent, la démarche d’inscription et de référencement est rapide et gratuite, mais il faut la multiplier autant de fois que de dispositifs, fournir pas mal de justificatifs et la renouveler régulièrement. En outre, les professionnels doivent se montrer très patients, car ils ne commenceront les travaux qu’au feu vert donné au(x) dossier(s) par le (ou les) organisme(s). Enfin, certaines aides sont versées sous forme d’éco-chèque qui permettront à l’artisan d’être entièrement ou partiellement payé directement par l’organisme de soutien. Là encore, si cela semble intéressant, cette optique peut poser un soucis lorsque l’on sait les délais habituellement très longs de règlement de telles administrations...

Le site de l’ANIL (Agence nationale pour l'information sur le logement) dispense différentes informations sur le sujet et renvoie vers les correspondants départementaux de l’ADIL. Il précise aussi toutes les aides référencées dans chaque département. Bien évidemment, les organismes concernés relaient aussi les informations sous les rubriques “logement” “habitat” ou “aides” de leurs sites respectifs. Il faut aussi conseiller de se rendre à la mairie pour obtenir des renseignements, puis de l’aide... 

Inscrivez-vous pour une démonstration à distance de Batappli

Generated with MOOJ Proforms Basic Version 1.3
*
*