Informations légales
Marc l'artisan
28 septembre 2017

CITE changement credit impot aide pose porte fenetres volets isolants 

 

Le remplacement des fenêtres «un mauvais rapport coût/bénéfice» ?

Les industriels de la fenêtre notamment à travers l’UFME et plus généralement les menuisiers n’ont franchement pas aimé le caractère méprisant du gouvernement qui estimait il y a quelques jours que le remplacement des fenêtres a «un mauvais rapport coût/bénéfice» en terme de performance énergétique. La polémique est née après l’annonce de la refonte du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et qui justifiait en ces termes l’exclusion dès la fin de l’année 2017 des fenêtres, portes et volets roulants du dispositif.

 

Pas de retour sur investissement pour les professionnels

Le coup est rude pour les professionnels qui ont investi en temps et en argent dans une formation et une certification RGE (reconnu garant de l’environnement, une preuve tout de même du potentiel de la filière) pour pouvoir faire correctement leur travail et surtout pouvoir vendre leurs savoir-faire en terme d’installation d’un matériel adapté à des ménages qui ne pouvaient pas faire autrement que de choisir une entreprise certifiée RGE. Résultat : certaines entreprises ont mis les clefs sous la porte faute de RGE et surtout, sur les 62.000 entreprises qualifiées RGE, plus de 32.000 entreprises sont des menuisiers ! Une certification qui désormais n’a plus aucune justification, si ce n’est de rester en travers de la gorge de certains...

Ainsi, les menuisiers ont exprimé leur colère et leur inquiétude à Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidarité, après l’annonce de supprimer le crédit d’impôts au 31 décembre 2017. En réponse, celui-ci vient de prendre une mesure qui ne va pas franchement arranger les choses.

 

Une prolongation mais une baisse dès aujourd'hui de 15%

Le taux du crédit d’impôt applicable aux fenêtres, volets isolants et portes évolue donc en deux temps. Il passe de 30 à 15% avant d’être définitivement supprimé le 27 mars 2018. Ainsi, les professionnels pourraient estimer avoir été un peu entendus avec ces trois mois de «gagnés». Mais cette baisse de 30 à 15% du CITE entre en application dès le mercredi 27 septembre 2017. Ainsi, les clients qui pourront bénéficier d’un taux de 30% sur l’ensemble de leur facture sont uniquement ceux qui peuvent justifier de la signature d’un devis et du versement d’un acompte à l’entreprise au plus tard le 26 septembre 2017.

Pour être complet sur le sujet, le taux de TVA réduit de 5,5% reste applicable aux prestations d’acquisition et de pose de ces équipements (portes, fenêtres, volets éligibles) jusqu’en 2018. Rien n’est en revanche dit concernant d’autres professionnels chauffagistes qui semble avoir fait les frais de ces «ajustements» en faveur des menuisiers puisque le crédit d’impôts pour les chaudières au fioul est arrêté sans plus tarder à compter du 27 septembre 2017 !

 

Pour plus d'informations, le communiqué de presse envoyé le mercredi 27 septembre à 18h26 :
prolongation-du-credit-dimpot-transition-energetique-en-2018

 

Inscrivez-vous pour une démonstration à distance de Batappli

Generated with MOOJ Proforms Basic Version 1.3
*
*

Contactez-nous

Systemlog SAS
CS60015
215, Avenue Clément Ader
34173 Castelnau-Le-Lez,
France

Siret 42246762100021 RCS Montpellier

Tel : 04 99 13 32 00
Fax : 04 99 13 32 35

Contactez-nous par e-mail